équitation·blog équestre·cavalière

Comment fabriquer son onguent maison soi même ?

Bonjour à toi lecteur(ice) cavalier(e) , tout d’abord j’espère que comme moi tu as cette chance d’être en vacances !! Si ce n’est pas le cas, le week-end est là pour flâner, se reposer et découvrir de nouvelles astuces ! Mademoiselle Cavalière te partage cette fois un petit tuto’ afin de réaliser toi même ton onguent maison pour le plus grand bonheur des sabots de nos amis poilus et pour celui de ton porte-monnaie ! Bonne préparation !

onguent sabots

Voici la liste du matériel dont tu auras besoin :

  • Un pinceau
  • de l’huile d’olive vierge
  • de l’huile de tournesol
  • de la cire d’abeille
  • des feuilles de laurier
  • des huiles essentielles d’arbre à thé et de thym (mais non indispensable)
  • un récipient type pot de confiture , moutarde, cornichons…
  • un tamis ou un écumoire

 

FABRICATION DE LA BASE : 

L’huile est l’élément essentiel de notre préparation mais je ne doute pas que tu ais déjà remarqué l’état de tes mains voire de tes affaires après l’utilisation d’onguent !

1/ Il faut mélanger la même quantité d’huile d’olive et d’huile de tournesol pour remplir environ 1/3 de ton récipient. Cette base peut alors s’utiliser seule, quotidiennement, elle nourrit le sabot comme une huile protectrice. S’il s’agit de pieds en mauvais état tu peux rajouter un quart d’huile d’argan à la préparation.

2/ Dans ta base, tu peux ensuite y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé afin d’avoir une action anti-infectieuse. Cette base pourra s’appliquer sur tout le pied y compris sur la sol et la fourchette, elle prévient donc et agit contre le pourrissement des pieds.

L’huile essentielle de thym pourra quant à elle renforcer la corne.

Les huiles essentielles peuvent donc être utilisées en complément de la base selon les besoins des pieds de ton poilu.

 

FABRICATION DE LA GRAISSE :

1/ Tout d’abord, mets la base que tu as concocté plus haut dans une casserole à feu moyen. Il ne faut pas faire bouillir l’huile sinon elle perdra en qualité.

2/ Hâche ensuite les feuilles de laurier que tu incorporeras dans l’huile chaude pendant une heure environ à feu doux.

3/ Dans une autre casserole fais fondre de la cire d’abeille, elle représentera 20% par rapport à l’huile donc un peu moins.

4/ Passe l’huile au tamis ou à l’écumoire afin de retirer les feuilles de laurier

5/ Mélange les deux préparations huile + cire dans le récipient.

Tu es alors fin prêt(e) pour affronter la saison comme il se doit et entretenir les pieds de ta monture ! 

 

 

5 commentaires sur “Comment fabriquer son onguent maison soi même ?

  1. Allez hop, en cuisine. J’aime bien les trucs maison 😊.
    Tu t’en doutes, je ne mets rien sur mes chevaux. Ils font régulièrement trempette dans la rivière. L’eau hydrate et stimule la repousse ( mes chevaux sont pieds nus).
    Côté porte monnaie, c’est top.
    Merci pour ta recette.
    Pour te répondre, je ne suis pas en vacances….les animaux ne sont jamais en vacances et il faut s’en occuper 😀.

    Aimé par 1 personne

      1. Salut, oui nous sommes plusieurs rédacteurs. Je suis psychologue et Doctorante en éthologie. David est Maréchal ferrant. Nous sommes centre de recherches et d’études. Oui c’est notre métier. Mais nous sommes aussi refuge pour animaux en association.
        Il nous reste encore beaucoup à découvrir mais l’association accueillent chaque année des cavaliers qui ont envie d’avoir un autre regard sur le cheval.
        Le plus drôle, c’est que ça se révèle utile pour la compétition. Notre Ambassadrice, Laura, est championne de dressage. Elle s’occupe de tout ce qui est test et vidéos.
        Nous aimerions organiser une démonstration de dressage sans mors l’été prochain et nous avons un projet RLM pour le championnat de France. Tout un programme 😂

        J'aime

      2. Waouw ! Ça doit vraiment valoir le coup d’œil ! Je crois que je ne suis pas tout prêt de chez vous j’habite dans les Hauts de France mais cette démonstration a l’air très intéressante ! Le dressage est clairement la discipline que je préfère. Je fais un stage de dressage justement la semaine prochaine, j’aimerais bien que l’éthologie soit plus abordée dans mon centre équestre..

        Aimé par 1 personne

      3. Nous sommes en Ardèche, dans le sud. Super les stages. Je trouve que c’est instructif, plus que les cours. L’éthologie est peu abordée en centre équestre. Les enseignants n’ont pas la compétence et ils n’ont pas envie de s’investir. Mais il y a aussi des stages très intéressants. Il faut bien choisir par contre. Tu nous raconteras ton stage ?

        J'aime

Répondre à Mademoiselle Cavalière Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s